Forum pour femmes musulmanes et non-musulmanes
 
AccueilS'enregistrerConnexion




Pour toutes questions ou soucis de connexion
Merci de contacter l'admin à l'adresse email

ci-dessous :

forum-de-la-femme-musulmane@hotmail.com

Baraka Allahou fikouna











Pour poster un nouveau sujet cliquez ici

Il sera validé dès que possible in sha Allah.










Pour toutes questions ou soucis de connexion
Merci de contacter l'admin à l'adresse email
ci-dessous :
forum-de-la-femme-musulmane@hotmail.com

Baraka Allahou fikouna







Pour poster un nouveau sujet cliquez ici

Il sera validé dès que possible in sha Allah.










Partagez | 
 

 Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 19:39

ssssss


Mes chères sœurs et filles en Allah aza wa jal
 inchaâ Allah que vous allez bien

Je voulais vous informer(pour celles qui ne le savent pas) qu'inchaâ Allah :

Mercredi 23 Aout
2017 débutent les 9 jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah

Ils durent 9 jours et le dixième jour c'est la fête de AÏd el adha ( fête du sacrifice )

En effet .....

Tout dépend si le mois de dhoul al qaida est de 29 jours ou de 30 jours.



On vous tiendra au courant  dés confirmation inchaâ Allah des personnes compétentes ...

deco10

Alors pour comprendre ......



Dou Al hijja est le douzième mois du calendrier musulman. C'est le mois ou s’effectue le pèlerinage  (le hajj) , qui a lieu pendant les dix premiers jours de ce mois.


Le dixième jour marque l'Aïd el Adha, jour du sacrifice ( mouton en général)


Le neuvième jour est le jour de l’ascension du Mont Arafat.


Je vous conseille vivement de lire et de visionner ce qui suit inchaâ Allah ca vous permet de comprendre l'essentiel inchaâ Allah


Après avoir tout lu et visionné les vidéos si vous avez des questions à poser n'hésitez pas à les poser

Mais prenez d'abord la peine inchaâ Allah de lire les sujets rassemblés dans ce post car il y à pas mal d'infos données inchaâ Allah, ca pourrait répondre à vos questions inchaâ Allah

deco10

Voir les vidéos qui suivent inchaâ Allah



Le Mérite Des 10 Premiers Jours De Dhul-Hijja



https://www.youtube.com/watch?v=LQYNyilEKZk

deco10

Le mérite des 10 de Dhul Hijja - cheikh al 'Utheymin









deco10

Les mérites des dix premiers jours de Dhoul-Hijja


Ses Mérites



- 12ème mois du calendrier musulman, le mois du Pèlerinage -



Allah  Le Très Haut dit :   { Par l'Aube, et par les dix nuits. } [Sourate 89 - l’Aube - Versets 1 et 2 ].



Ibn Kathîr a dit : «Cela fait référence aux 10 - premiers - jours de Dhul-Hijja.»


Allah a dit aussi :  { … Et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés… } [ Sourate 22 - Verset  28 ].



Ibn ‘Abbâs a dit à propos de l’explication de ce verset : « Ce sont les dix jours [de Dhul-Hijja]. » Ibn 'Abbâs a dit aussi : « Le Prophètea dit : « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. »

Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (c'est à dire  qu’il y perdrait sa vie et sa fortune). »][ Rapporté par Al-Bukhârî.]

deco10

Ce qui est recommandé de faire pendant ces 10 jours



Il est recommandé de faire des efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel d’Allah , les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités.



Il existe des textes qui donnent des précisions sur des actes à faire en particulier :




Prononcer les formules de rappel : Dire « Allâhu Akbar » (Takbîr), « Lâ Ilâha Illallâh » (Tahlîl), « Al-Hamdu Lilâh» (Tahmîd), car selon le hadith d’Ibn ’Umarle Prophètea dit :« Il n’y a pas de jours plus importants auprès d’Allah - exalté soit-Il - et au cours desquels les œuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Donc, dans cette période, répétez les formules « Allâhu Akbar », « Lâ Ilâha Illa'llâh », « Al-Hamdu Lilâh ». »[ Rapporté par At-Tabarânî dans son Mu’jam ul-Kabîr.]

L’imam Al-Bukhârî a dit : « Ibn ‘Umar et Abû Hurayra allaient au marché pendant les 10 jours et ils répétaient « Allâhu Akbar » et les gens répétaient derrière eux." (chacun pour soi, car il n’existe aucune preuve qui prouve qu’il faut dire cette formule en groupe, d’une seule voix).




deco10

Une formule acceptée :




« Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Lâ Ilâha Illa-Llâh ...
Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Wa Lilâhil-Hamd. »

Et Ibn ‘Umar répétait le Takbîr à Mina pendant ces 10 jours, après les prières, au moment de se coucher, dans sa tente, dans ses assemblées et lors de ses promenades. Il est recommandé de dire le Takbîr à haute voix, selon ce qu’ont fait ‘Umar, son fils et Abû Hurayra .

deco10

Le jeûne : certaines femmes du Prophète

rapportent : « Le Prophète jeûnait les 9 - premiers - jours de Dhul-Hijja, le jour d’Achoura, et trois jours par mois. » [Rapporté par l’imam Ahmad, Abû Dâwûd et An-Nassâ’î]

débute après la prière de l’Eid, selon le hadith du Prophète:  « Celui qui égorge avant la prière a sacrifié pour lui-même, et celui qui égorge après la prière a parfait son sacrifice et a accompli la Sunna des musulmans. » [ Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.]



Il est Sunna pour qui sait égorger, d’égorger sa bête soi-même en disant : « Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de la part d’untel » (et il se nomme lui-même ou la personne qui lui a recommandé d’offrir ce sacrifice) car le Prophète

a égorgé un bélier en disant :« Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de ma part et de la part de tous ceux de ma communauté qui n’ont pas sacrifié. » [ Rapporté par Abû Dâwûd et At-Tirmidhî.]


Il est recommandé à celui qui ne sait pas sacrifier de tout de même assister.


deco10


La Répartition - de la viande - du Sacrifice


Il est Sunna pour la personne qui sacrifie de manger une partie de la viande de la bête sacrifiée - et la première chose dont le Prophètemangeait le jour de l’Eid était le foie du mouton - d’en distribuer aux proches de la famille et aux voisins, et d’en faire aumône d’une partie aux pauvres.



Allahdit  :  { Mangez-en et donnez-en à manger aux misérables, les pauvres... } [ Sourate 22 - Le Pèlerinage - Verset  28]



Certains Pieux Prédécesseurs  aimaient à partager la viande en trois : un tiers pour eux-mêmes, un tiers en cadeau et un tiers en aumône pour les pauvres. Et on ne donne pas à la personne qui a abattu la bête de cette viande comme salaire pour son travail.Allah est le Plus Savant. [



Traduit par Abou Younes



Dernière édition par Myriam le 30/8/2017, 22:56, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 19:40


ssssss

Il s’interroge à propos du mérite des dix premiers jours de Dhoul Hidja.

QUESTION:

Les dix premiers jours de Dhoul Hidja ont-ils un mérite particulier par rapport aux autres jours ? Quelles sont les œuvres méritoires qu’il est recommandé d’accomplir fréquemment pendant cette période ?

REPONSE

Louanges à Allah

Parmi les temps qui doivent être marqués par une grande obéissance (à Allah) figurent les dix premiers jours de Dhoul Hidja qu’Allah le Très Haut a préférés à l’ensemble des autres jours. D’après Ibn Abbas (raa) le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Il n’y a pas de jours pendant lesquels les bonnes œuvres sont plus aimables à Allah que ces dix jours ».

–même le combat dans le chemin d’Allah ? Lui dit-on

même le combat dans le chemin d’Allah, à moins qu’il soit mené par un homme qui y engage sa personne et ses biens et y laisse tout » (rapporté par al-Boukhari, 2/457).

D’après Ibn Abbas encore, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Aucune action n’est plus pure aux yeux d’Allah le Puissant et Majestueux et mérite une récompense meilleure que celle réservée à la bonne œuvre accomplie au cours des dix premiers jours (du 12e mois).

–même le combat dans le chemin d’Allah ?Lui dit-on.

même le combat dans le chemin d’Allah, à moins qu’il soit mené par un homme qui y engage sa personne et ses biens et y laisse tout . »(rapporté par ad-Darami, 1/357. La chaîne de ses rapporteurs est bonne comme indiqué dans al-Irwa, 3/398).

Ces textes et d’autres indiquent que ces dix jours sont absolument les meilleurs de l’année, donc meilleurs que les dix derniers jours du Ramadan. En revanche, les dix dernières nuits du Ramadan sont meilleurs que les dix premiers jours de Dhoul Hidja parce que les nuits en question comprennent la nuit du Destin qui à elle seule est meilleure que mille mois. Voir le Tafsir d’Ibn Kathir, 5/412.

Le musulman doit débuter ces dix jours par un retour sincère à Allah, le Puissant et Majestueux grâce au repentir. Ensuite, il doit multiplier les bonnes œuvres en général, tout en donnant la priorité aux actions suivantes :
1/ Le jeûne

Il est recommandé au musulman de jeûner le 9e jour de Dhoul Hidja. En effet, le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a exhorté (les gens) à accomplir de bonnes œuvres au cours des dix jours en question. Or le jeûne fait partie des meilleures actions. Allah le Très Haut en a fait une préférence selon ce hadith divin : « Allah a dit : « Toute action accomplie par un humain lui revient, sauf le jeûne. Celui-ci Me revient et c’est à Moi de le récompenser » (rapporté par al-Boukhari, 1805).

Le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) avait l’habitude de jeûner le 9e jour de Dhoul Hidjdja. Selon un hadith rapporté par Hounayda ibn Khalid d’après sa femme qui le tenait de l’une des épouses du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) avait l’habitude de jeûner le 9e jour de Dhoul Hidjdja, le jour d’Ashoura et trois jours de chaque mois : le premiers lundi de chaque mois et deux jeudis par mois » (cité par an-Nassaï, 4/205 et par Abou Dawoud et déclaré authentique par al-Albani dans Sahihi Abi Dawoud, 2/462.

2/ Répéter fréquemment le tahmid, le tahlil et le takbir c’est-à-dire : Alhamdou lillah, laa ilaaha illa Allah et Allahou Akbar.

La répétition de ces formules est recommandé durant les dix jours. Et cela doit se faire à haute voix dans les mosquées, les maisons, les rues et partout où il est permis de mentionner le nom d’Allah, afin de manifester cette pratique culturelle et glorifier publiquement Allah le Très Haut. Les hommes élèvent la voix et les femmes se prononcent à voix basse.

Allah le Très Haut dit : «pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour invoquer le nom d' Allah aux jours fixés» (Coran, 22 : 28).

La majorité des ulémas affirment les jours cités dans ce verset sont les dix jours en question ; Ibn Abbas l’a soutenu formellement.

D’après Abd Allah Ibn Omar (P.A.a), le Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) a dit : « Il n’y a pas de jours importants pour Allah et pendant lesquels les actions accomplies lui sont plus aimées que ces dix jours ; adonnez-vous-y au tahlil, au takbir et au tahmid. (cité par Ahmad, 7/224). La chaîne de transmission en est vérifiée par Ahmad Shakir.

Le takbir doit être formulé ainsi :

Allahou akbar, Allahou akbar, Laa ilaaha illa Allah. Allahou akbar wa lillahi al-hamd.

Mais il existe d’autres formules.

Cette pratique est désormais tombée en désuétude. Rares sont ceux qui la perpétuent au début des jours concernés. Aussi faut-il la prononcer à haute voix pour faire revivre la Sunna et rappeler les distraits. Il a été rapporté de façon sûre qu’Omar et Abou Hourayra (raa) se rendaient aux marchés et faisaient le-dit takbir, et les gens le répétaient après eux. Ce qui veut dire que les gens se souvenaient et chacun prononçait le takbir tout seul ; il ne s’agissait donc pas d’un takbir en chœur. Car cela n’est pas institué.

Faire revivre les pratiques traditionnelles quasiment tombées en désuétude procure une immense récompense, comme cela s’atteste dans cette parole du Prophète (bénédiction et salut soient sur lui) : « Celui qui fera revivre une de mes pratiques qui sera tombée en désuétude obtiendra une récompense égale à celle réservée à tous ceux qui l’auront pratiqué sans que les récompenses attribuées à ceux-ci soient diminuées » (cité par at-Tirmidhi, 7/443. C’est un bon hadith corroboré par d’autres.[/center]

3/ Accomplir les pèlerinages majeur et mineur.

Figure parmi les meilleures actions à accomplir pendant ces dix jours le pèlerinage à la Maison sacrée d’Allah. Celui qui – grâce à l’assistance d’Allah le Très Haut – réussit à s’acquitter correctement des rites du pèlerinage aura mérité, s’il plaît à Allah, une part de la parole du Messager d’Allah (bénédiction et salut soient sur lui) : « le pèlerinage agréé n’a d’autre récompense que le paradis. »

4/ Le Sacrifice

L’acquisition d’une bête grasse pour en faire un sacrifice constitue une occasion de dépenser des biens dans le chemin d’Allah le Très Haut et fait partie des bonnes œuvres à accomplir dans ces dix jours ; il s’agit de se rapprocher d’Allah le Très Haut à travers l’immolation d’un sacrifice. Que l’on s’empresse à profiter de ces jours méritoires avant que celui qui les néglige ne regrette son attitude et demande en vain qu’on lui donne la possibilité de rattraper ce qu’il aura perdu.



Source: http://islamqa.com/fr/ref/49042
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 19:42




La bénédiction des dix premiers jours du mois de Dhoul Hidjah





Louange à Allah le Possesseur des vertus et des bienfaits. Je témoigne qu’il n’y a nulle divinité digne d’être adorée en dehors d’Allah, qu’Il n’a pas d’associé, qu’Il est Le Roi, Le Parfait Connaisseur et je témoigne que notre Prophète Muhammad est Son serviteur et Son messager, et Sa meilleure créature. Ô Allah! Répand Ton salut et Tes bénédictions sur leProphète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam), ainsi que sur famille et ses compagnons.
Allah,exalté soit-Il, s’est prescrit à lui-même la miséricorde, l’a répandue entre ses serviteurs et l’a étendue, de par Sa grâce, jusqu’à ce qu’elle embrasse toute chose. Allah, exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « […] Et Ma miséricorde embrasse toute chose […] »
(Coran 7/156). Fait partie de Sa miséricorde envers nous, exalté
soit-Il, le fait de nous accorder des périodes et des moments où la
récompense des bonnes œuvres est démultipliée, où les rangs sont élevés
et où le serviteur rattrape ce qu’il a manqué. Le bienheureux est donc
celui qui y prête attention et en tire profit et le malheureux est celui
qui les néglige et se dirige vers sa propre perdition.
Parmi
ces périodes bénies, figurent les dix premiers jours du mois de Dhoul
Hidjah qui sont les meilleurs jours de l’année. Ces jours sont meilleurs
que ceux du mois de Ramadan, alors que les nuits du mois de Ramadan
sont meilleures que celles du mois de Dhoul Hidjah.
Les preuves de la vertu de ces jours :
Premièrement :
Allah, exalté soit-Il, jura par ces jours et notre Seigneur ne jure que
par de grandes choses parmi les créatures et les moments. Allah, exalté
soit-Il, dit (sens du verset) : « Par l’aube ! Et par les dix nuits ! » (Coran 89/1-2). Il s’agit de la première décade du mois de Dhoul Hidjah comme l’ont indiqué les savants de l’exégèse du Coran.
Deuxièmement :
l’authenticité du hadith d’Ibn ‘Abbâs, qu'Allah soit satisfait de lui,
qui a rapporté que notre Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a
dit :
- « Il n’y a pas de jours où les bonnes œuvres sont plus aimées d’Allah que durant ces dix jours (c’est-à-dire les dix premiers jours de Dhoul Hidjah) ».
- « Pas même la lutte dans le sentier d’Allah ? », lui ont demandé les Compagnons.
- «
Pas même la lutte dans le sentier d’Allah, à moins qu’elle ne soit
menée par un homme qui y engage sa vie et sa fortune, et ne revient ni
avec l’une ni avec l’autre. », répondit le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). (Boukhari et Mouslim)
Dans un autre hadith le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
- « Nulle œuvre n’est plus méritoire ni mieux récompensée qu’un bienfait accompli pendant la décade qui précède l’Aïd Al-Adhâ ».
- « Pas même la lutte dans le sentier d’Allah ? », demanda-t-on.
- «
Pas même la lutte dans le sentier d’Allah, à moins qu’elle ne soit
menée par un homme qui y engage sa vie et sa fortune, et ne revient ni
avec l’une ni avec l’autre. », répondit le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam). (At-Targhîb wa At-Tarhîb : sahîh)
Troisièmement :
parmi ces vertus, il y a le fait que tous les actes de culte y sont
pratiqués ensemble alors que cela n’est pas le cas en dehors de cette
période. Ce sont des jours parfaits contenant comme actes d’adoration :
les prières quotidiennes, le paiement de l'aumône pour celui qui doit la
payer, le jeûne pour celui qui désire faire un jeûne surérogatoire ou
ne trouve pas de bête à immoler, le Hadj à la Maison sacrée qui ne
s’accomplit que durant cette période, l’évocation et l’invocation
d’Allah, exalté soit-Il ainsi que la talbiya qui indique
l’unicité d’Allah, exalté soit-Il. La combinaison de ces actes
d’adoration durant cette période est un honneur pour celle-ci dont ne
jouit nulle autre période de l’année.
Quatrièmement :
elle contient le jour de 'Arafat qui est le neuvième jour du mois de
Dhoul Hidjah. C’est un jour où les péchés sont pardonnés et excusés. Un
jour où l’on est sauvé de l’Enfer et un jour de fierté pour les gens qui
se trouvent à 'Arafat. 'Aïcha, qu'Allah soit satisfait d'elle, a
rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit : « II n'est pas de jour où Allah affranchit autant de Ses créatures du feu de l'Enfer que le jour de 'Arafat ». (Mouslim).

Djâbir, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
Pas un jour n’est meilleur auprès d’Allah que le jour de 'Arafat ;
Allah, exalté soit-Il, descend durant ce jour jusqu’au ciel le plus bas
et vante les mérites des habitants de la terre auprès des habitants du
ciel ».
Et dans une autre version :
«
Allah vante les mérites, auprès des Anges, des pèlerins rassemblés à
'Arafat et dit : ‘Regardez Mes serviteurs, ils sont venus vers Moi
ébouriffés, couverts de poussière et exposés au soleil du matin’ ». (Ibn Hibbân).
Cinquièmement :
parmi les vertus du jour de 'Arafat figure le fait qu’il contient le
jour du sacrifice qui est le dixième jour du mois de Dhoul Hidjah et qui
est le meilleur jour comme l’indique le hadith : « Le meilleur des jours est le jour du sacrifice ». [Ahmad, Abû Dâwud (sahîh)]
C’est
durant le jour du sacrifice que se déroule la majorité des rites du
pèlerin dont la lapidation des stèles, le rasage des cheveux, le
sacrifice, la circumambulation autour de la Ka’ba, le va-et-vient entre
As-Safâ et Al-Marwa, la prière de l’Aïd et le sacrifice de la bête.
Les prédécesseurs durant la première décade du mois de Dhoul Hidjah :
Nos pieux prédécesseurs honoraient ces jours et les appréciaient comme il se doit. Abû 'Uthmân An-Nahdî a dit dans « Latâ`if Al-Ma’ârif
» : « Les prédécesseurs honoraient trois décades : la dernière décade
du mois de Ramadan, la première décade du mois de Dhoul Hidjah et la
première décade du mois de Muharram ».
Anas
Ibn Mâlik, qu'Allah soit satisfait de lui, a dit : « On disait des dix
premiers jours du mois de Dhoul Hidjah que chacun d’eux équivaut à mille
jours et que le jour de 'Arafat équivaut à dix mille jours »,
sous-entendu du point de vue de leur mérite.
Al-Awzâ’î
a dit : « On me rapporta que les œuvres accomplies durant un des jours
de la première décade du mois de Dhoul Hidjah ont la même valeur que la
lutte dans le sentier d’Allah ; on y jeûne la journée et on y veille la
nuit, si ce n’est que l’homme s’y distingue par la mort en martyr ».
Quelle
belle période s’ouvrant à ceux qui rivalisent dans les bonnes œuvres et
quel malheur pour ceux qui la négligent et s’en détournent. Ô
serviteurs d’Allah, rivalisez donc dans l’accomplissement des bonnes
œuvres et empressez-vous de demander le pardon d’Allah pour gagner un
Paradis large comme les cieux et la terre. Ne vous relâchez pas et
méfiez-vous du manque de sérieux et de la paresse.
Les recommandations durant ces jours :
1. Le Hadj :
Une
des meilleures œuvres pieuses prescrites durant ces dix jours est
l’accomplissement du Hadj qu’Allah, exalté soit-Il, a prescrit à chaque
musulman qui en a les moyens et qui remplit les conditions qui
entraînent son obligation. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a
dit :

·«
Celui qui aura fait le pèlerinage sans commettre d'actes impudiques, ni
de désobéissances, redeviendra tel qu'il était le jour où sa mère l'a
enfanté, absous de ses péchés ». (Boukhari, Mouslim).
·«
Accomplissez fréquemment le Hadj et la 'Umra, car leur accomplissement
fréquent repousse la pauvreté et les péchés, de la même façon que le
soufflet élimine les scories du fer, de l’or et de l’argent. Un Hadj
accepté par Allah n’a d’autre récompense que le Paradis ». [At-Tirmidhî, An-Nisâ`î (sahîh)].
2. Le jeûne :
Il
est recommandé de multiplier le jeûne durant les dix premiers jours du
mois de Dhoul Hidjah et jeûner les neufs premiers jours est prescrit,
car le jeûne est une bonne œuvre. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa
Sallam) a dit :
«
Quiconque jeûne un jour pour Allah, Allah, exalté soit-Il, en
récompense, éloignera la chaleur de l’Enfer de son visage d'une distance
parcourue en soixante-dix ans ». (Boukhari et Mouslim)
La
récompense du jeûne est démultipliée durant ces jours bénis. An-Nawawî,
qu'Allah lui fasse miséricorde, a dit : « Jeûner ces neuf jours,
c’est-à-dire les neuf premiers jours du mois de Dhoul Hidjah, n’est pas
un acte détestable, bien au contraire, c’est un acte très recommandé ». (Charh sahîh Mouslim).
Le jeûne du jour de 'Arafat efface les péchés de deux années. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
Nous espérons qu’Allah, en raison du jeûne du jour de ‘Arafat, nous
pardonne nos péchés de l’année qui le précède et de celle qui le suit
[…] ». (Mouslim).
Il
s’agit ici des péchés mineurs et nous avons déjà mentionné à ce propos
l’expiation des péchés par les ablutions, en disant que si les péchés
n’étaient pas mineurs, on pouvait espérer l’atténuation du châtiment
relatif aux péchés majeurs, et que sinon on serait élevé en degré. (Charh Mouslim)
3. Le Coran :
La
lecture du Coran est un commerce qui ne stagne jamais. Essayez donc
d’en terminer la lecture durant ces dix jours. Le Prophète (Salla
Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
Il est meilleur pour l’un de vous de se rendre de bonne heure à la
mosquée et d’apprendre un verset ou de lire deux versets du Livre
d’Allah que de posséder deux chamelles, la lecture de trois versets est
meilleure que de posséder trois chamelles et la lecture de quatre
versets est meilleure que de posséder quatre chamelles ou leurs
équivalents en nombre de chameaux ». (Mouslim)
Sache
mon frère musulman que rien n’est meilleur que la récitation, la
méditation et le jugement d’après le Livre d’Allah pour te rapprocher de
Lui.
4. La prière :
Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :

·« La prière est la meilleure chose accomplie, alors celui qui peut multiplier sa pratique le fasse ». (Al-Djâmi’: sahîh)

·«
Rien n’est meilleur pour le fils d’Adam que l’accomplissement de la
prière, le fait de réconcilier les gens fâchés et la bonne moralité ». (Al-Djâmi’ : sahîh).
N’oublie pas mon frère qu’une maison est bâtie au Paradis pour celui qui prie douze rak’â-s surérogatoires en dehors des prières obligatoires, la prière du dohâ composée de deux rak’â ou plus et la prière de la nuit. Le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
Allah aime trois genres de personnes, leur sourit et se réjouit d’eux.
Parmi ceux-ci il y a celui qui a une belle femme, une belle et tendre
couche et qui prie la nuit. Allah dit alors : ‘Il délaisse son désir et
M’invoque alors que s’il avait voulu, il serait resté couché’ ». (At-Tabarânî : hasan).
L’assiduité
dans l’accomplissement des prières surérogatoires est une des choses
qui suscitent l’amour d’Allah, exalté soit-Il, et lorsqu’Allah,exalté
soit-Il, aime quelqu’un, Il le préserve, répond à ses invocations, le
protège et élève son rang, car l’accomplissement de prières
surérogatoires pallie les manques et comble les carences.
5. L’évocation d’Allah, exalté soit-Il :
La
plus aimée des paroles auprès d’Allah, exalté soit-Il, est Son
évocation. C’est un moyen d’atteindre le succès dans ce monde et dans
l’au-delà. C’est un moyen de réussite. Grâce à elle, le serviteur est
mentionné auprès d’Allah, exalté soit-Il, et Ce dernier et les anges
font l’éloge de celui qui évoque Allah, exalté soit-Il. C’est la plus
puissante des armes. C’est la meilleure des œuvres, la plus éminente et
la plus élevée en degré. Elle est meilleure que le fait de dépenser
(pour Allah). C’est en raison de Son évocation qu’Allah, exalté soit-Il,
multiplie la récompense, pardonne le fardeau des péchés et remplit la
balance (de bonnes actions). Allah, exalté soit-Il, dit (sens du
verset) :
«
Pour participer aux avantages qui leur ont été accordés et pour
invoquer le nom d'Allah aux jours fixés, sur la bête de cheptel qu'Il
leur a attribuée, ‘Mangez-en vous-mêmes et faites en manger le besogneux
misérable’ » (Coran 22/28).
Ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
Il n’y a pas de jours plus importants pour Allah et pendant lesquels
les bonnes actions accomplies lui sont plus chères que ces dix jours ;
multipliez-y donc le tahlîl, le takbîr et le tahmîd ». (Boukhari).
Lorsque
commençait la première décade du mois de Dhoul Hidjah, Abû Hurayra et
Ibn 'Umar se rendaient au marché et se mettaient à dire « Allahu Akbar
», puis les gens répétaient le takbîr après eux.
Selon les savants, le takbîr
peut-être absolu ou limité ; absolu à tout moment du jour et de la nuit
durant dix jours et limité à chaque prière obligatoire et surérogatoire
selon l’avis correct, pour les femmes et les hommes.
La plus authentique des choses rapportées à propos du takbîr
limité est ce qui a été rapporté par 'Alî et Ibn Abbâs : ils ont dit
qu’on le fait du matin du jour de 'Arafat jusqu’à la prière de l’Asr du
dernier jour de Tachrîq (le 13 du mois de Dhoul Hidjah). Quant au
pèlerin, le takbîr limité commence pour lui après la prière de
Dhohr, le jour du sacrifice. Il a été authentifié que 'Umar et Ibn
Mas’ûd disaient : « Allahu Akbar, Allahu Akbar, Lâ ilâha illallah wallaho Akbar, Allahu Akbar walillahi-l-hamd ».
6. L’aumône :
Donner
de l’aumône, aider le malheureux, nourrir l’affamé, réjouir le croyant,
lui apporter du bonheur et faire disparaître ses soucis, tout cela est
aimé d’Allah, exalté soit-Il. C’est par le biais de l’aumône que l’homme
parvient à l’obéissance à Allah, exalté soit-Il, et que Ce dernier
multiplie sa récompense et le place sous Son ombre le Jour de la
Résurrection. C’est par le biais de l’aumône que s’ouvrent les portes du
bien et que se referment les portes du mal et c’est par elle qu’une des
portes du Paradis s’ouvrira. C’est par le biais de l’aumône que l’homme
apprend à aimer Allah, exalté soit-Il, et les créatures. C’est par elle
que l’homme devient miséricordieux et clément. C’est par elle que
l’homme purifie son argent et son âme. C’est par elle que ses péchés
sont pardonnés, qu’il se libère de l’adoration du dirham et du dinar et
qu’Allah, exalté soit-Il, le protège ainsi que son argent, ses enfants
et sa vie dans ce monde et dans l’au-delà.
Ibn
'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté qu’un homme demanda
au Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) quelle était la personne et
l’œuvre la plus aimée d’Allah, exalté soit-Il. Le Prophète (Salla
Allahou Alaihi wa Sallam) répondit :
«
Les personnes les plus aimées d’Allah sont les plus utiles aux autres.
Et l’œuvre la plus aimée d’Allah, exalté soit-Il, est le fait de rendre
un musulman heureux en dissipant sa peine, en remboursant sa dette ou en
le rassasiant. ». [At-Tabarânî (Al-Albânî : sahîh)].
7. Le sacrifice :
Le
sacrifice fut prescrit afin de se rapprocher d’Allah, exalté soit-Il,
par son sang et en faisant l’aumône de sa viande aux pauvres. Le
sacrifice est un rite de l’Islam et un symbole de sacrifice et de
rédemption. C’est une tradition du père des prophètes Ibrâhîm (Alaihi
Assalam) et c’est l’œuvre la plus aimée d’Allah, exalté soit-Il, le jour
de l’Aïd. 'Aïcha, qu'Allah soit satisfait d'elle, a rapporté que le
Messager d’Allah (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
L’homme n’accomplit aucune œuvre plus aimée d’Allah, le jour du
sacrifice, que celle de faire couler le sang (de la bête sacrifiée). La
bête viendra, le jour de la Résurrection, avec ses cornes, sa fourrure
et ses sabots. Allah accepte le sacrifice avant même que le sang n’ait
coulé, alors faites le sacrifice de bon gré ».(Ibn Mâdjah, At-Tirmidhî : hasan).
Le sacrifice est une sunna recommandée qu’il est détestable de délaisser pour celui qui à les moyens de le faire.
La
bête à sacrifier doit avoir atteint l’âge déclaré par la Charî'a ; pour
le mouton : 1 an, pour l’agneau : 6 mois, pour le chameau : 5 ans et
pour la vache : 2 ans. Le sacrifice du chameau et de la vache peut être
accompli par sept personnes. Autrement dit, si sept personnes
s’associent pour sacrifier un chameau ou une vache, cela leur suffit à
toutes.
Les
sacrifices comportent des conditions qu’il faut remplir, dont le fait
que la bête soit exempte des défauts mentionnés dans la Sunna et
détaillés par les oulémas, et que le sacrifice ait lieu à son moment
prescrit, de la fin de la prière de la fête jusqu’au coucher du soleil,
le dernier des jours de Tachrîq, à savoir le treizième.
Il
convient au musulman qui souhaite faire un sacrifice de ne pas se raser
ni se couper les cheveux et de ne pas se couper les ongles en raison du
hadith d’Umm Salama, qu'Allah soit satisfait d'elle, qui rapporta que
le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
Si vous apercevez le premier croissant de lune de Dhoul Hidjah et que
l'un d'entre vous veut immoler une bête, alors qu'il ne coupe rien de
ses cheveux et de ses ongles ». (Mouslim).
Cette
interdiction est valable pour le père de famille. Quant aux enfants, il
est mieux qu’ils s’en abstiennent afin d’en avoir la récompense, mais
s’ils le font, il n’y a pas de mal à cela, si Allah le veut.
8. L’invocation :
'Abd Allah Ibn 'Umar, qu'Allah soit satisfait de lui, a rapporté que le Prophète (Salla Allahou Alaihi wa Sallam) a dit :
«
La meilleure invocation est celle formulée le jour de ‘Arafat, et la
meilleure formule est celle que j’ai prononcée, ainsi que les Prophètes
qui m'ont précédé : ‘La Ilaha illa Allah wahdahu la charîka lah, lahoul
mulk wa lahoul hamd, wa huwa ‘ala kulli chay`in qadîr’ (Nul autre n’est
digne d’être adoré qu’Allah, Seul, sans associé, à Lui le pouvoir et à
Lui la louange, et Il a pouvoir sur toute chose) ». (At-Tirmidhi).
Ibn
'Abd al-Birr a dit : « Cela montre que l’invocation faite le jour de
Arafat est meilleure que celle faite les autres jours. Le hadith montre
également que l’invocation faite le jour de 'Arafat est généralement
exaucée ». (At-Tamhîd).
9. Le repentir et le fait d’éviter les péchés :
Il
convient de se repentir sincèrement durant ces dix jours et à tout
moment, de revenir vers Allah, exalté soit-Il, et de mettre fin aux
actes de désobéissance et aux péchés. Allah, exalté soit-Il, dit (sens
du verset) : « Ô vous qui avez cru ! Repentez-vous à Allah d'un repentir sincère. […] »
(Coran 66/8). Empressez-vous de vous repentir sincèrement en vous
abstenant des interdits et de l’injustice, en rendant à chacun ses
droits et en vous éloignant des turpitudes.
Cher
frère, empresse-toi d’accomplir de bonnes œuvres durant ces dix jours
et multiplie les invocations et les demandes de pardon. Rapproche-toi le
plus possible d’Allah, exalté soit-Il, en espérant que tu obtiendras
une grande réussite. Qu’Allah, exalté soit-Il, nous compte parmi ceux
qui se hâtent d’accomplir les bonnes œuvres et sont les premiers à le
faire.
Que
la paix et les bénédictions d’Allah soient sur notre maître Muhammad,
ainsi que sur sa famille, ses compagnons et ceux qui auront suivi ses
pas jusqu’au Jour du Jugement.
Et notre dernière invocation est : « Louange à Allah, Seigneur de l'Univers ».

http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=172399



Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 19:45

Le Mérite des 10 premiers jours de Dhul-Hijja &


Quelques règles concernant le Sacrifice

 


 

Ses Mérites

- 12ème mois du calendrier musulman, le mois du Pèlerinage -

 

Allah dit     - traduction du sens des versets - 


 { Par l'Aube, et par les dix nuits. }  [Sourate 89 - l’Aube, versets  1 et 2]

Ibn Kathîr - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Cela fait référence aux 10 - premiers - jours de Dhul-Hijja.»
Allah    a dit aussi :

{ … Et pour invoquer le nom d’Allah aux jours fixés… } [ Sourate 22- Le Pèlerinage, verset  28]

Ibn ‘Abbâs     a dit à propos de l’explication de ce verset : « Ce sont les dix jours [de Dhul-Hijja]. »
Ibn 'Abbâs   a dit aussi : 
« Le Prophète   SAW  - Paix et salut d’Allah sur lui - a dit : « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. » Les Compagnons dirent : « Même pas le Jihâd ? » Il dit : « Même pas le Jihâd, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (c'est à dire  qu’il y perdrait sa vie et sa fortune). » [ Rapporté par Al-Bukhârî.]
 

Ce qui est recommandé de faire pendant ces 10 jours

Il est recommandé de faire des efforts dans les actes d’adoration comme la prière, le rappel d’Allah, les contacts avec la famille, les aumônes, le fait de recommander le bien et d’interdire le mal, selon ses possibilités.
Il existe des textes qui donnent des précisions sur des actes à faire en particulier :

  • Prononcer les formules de rappel : Dire « Allâhu Akbar » (Takbîr), « Lâ Ilâha Illallâh » (Tahlîl), « Al-Hamdu Lilâh» (Tahmîd), car selon le hadith d’Ibn ’Umar   le Prophète   SAW  a dit :  « Il n’y a pas de jours plus importants auprès d’Allah - exalté soit-Il - et au cours desquels les oeuvres sont plus aimées de Lui, que durant ces 10 jours. Donc, dans cette période, répétez les formules « Allâhu Akbar », « Lâ Ilâha Illa'llâh », « Al-Hamdu Lilâh ». » [ Rapporté par At-Tabarânî dans son Mu’jam ul-Kabîr.]


L’imam Al-Bukhârî - qu’Allah lui fasse miséricorde - a dit : « Ibn ‘Umar et Abû Hurayra - qu’Allah les agrée- allaient au marché pendant les 10 jours et ils répétaient « Allâhu Akbar » et les gens répétaient derrière eux." (chacun pour soi, car il n’existe aucune preuve qui prouve qu’il faut dire cette formule en groupe, d’une seule voix).
Une formule acceptée :
« Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Lâ Ilâha Illa-Llâh ...
Allâhu Akbar, Allâhu Akbar, Wa Lilâhil-Hamd. »
 

Et Ibn ‘Umar  répétait le Takbîr à Mina pendant ces 10 jours, après les prières, au moment de se coucher, dans sa tente, dans ses assemblées et lors de ses promenades. Il est recommandé de dire le Takbîr à haute voix, selon ce qu’ont fait ‘Umar, son fils et Abû Hurayra  .
 


  • Le jeûne : certaines femmes du Prophète   SAW  rapportent : « Le Prophète   SAW  jeûnait les 9 - premiers - jours de Dhul-Hijja, le jour d’Achoura, et trois jours par mois. » [ Rapporté par l’imam Ahmad, Abû Dâwûd et An-Nassâ’î.]


 


  • Le jeûne du jour d’Arafat - 9ème jour de Dhul-Hijja -: jeûner ce jour est une Sunna confirmée pour celui qui n’effectue pas le pèlerinage, selon le hadith du Prophète   SAW  : « J’espère la récompense d’Allah que ce jeûne efface tes péchés de l’année écoulée et ceux de l’année à venir. » [ Rapporté par Muslim. ]


 


  • Le Hajj et la ‘Umra : Abû Hurayra rapporte du Prophète   SAW  qu’il a dit :


« Accomplir la ‘Umra efface les péchés entre cette ‘Umra et la dernière, et un Hajj accepté (d’Allah) n’a d’autre récompense que le paradis. » [Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.]
 

Quelques règles se rapportant au Sacrifice

C’est une Sunna confirmé et il est détestable de la délaisser si l’on a les moyens de la faire, selon le hadith d’Anas   que le Prophète   SAW  a sacrifié deux béliers cornus de couleur grisâtre ; il les égorgea lui-même en disant : « Bismillâh Wallâhu Akbar. »
Si une personne a l’intention de sacrifier et qu’il rentre dans les 10 premiers jours de Dhul-Hijja, il lui est interdit de se couper les cheveux, les ongles et la peau jusqu’à ce qu’il sacrifie sa bête, car, selon Um Salama - Qu'Allah soit satisfait d'elle -  le Prophète   SAW  a dit : « Lorsque vous entrez dans les 10 jours (de Dhul-Hijja) et que l’un d’entre vous veut sacrifier une bête, qu’il s’abstienne de se couper les cheveux et les ongles. »
 

Que faut-il Sacrifier ?

La bête à sacrifier doit être soit un chameau ou une vache (à partager entre plusieurs personnes) soit un ovin selon la parole d’Allah   - traduction du sens des verset - :

 { Pour qu’ils rappellent le nom d’Allah sur ce qu’Il leur a octroyés des bêtes de troupeaux. } [Sourate 22 Le Pèlerinage, verset  34]

La condition pour que la bête soit bonne à sacrifier est qu’elle soit exempte de défauts apparents, selon la parole du Prophète   SAW  :
« Quatre (défauts) font que le sacrifice n’est pas accepté : la bête borgne de manière apparente, la bête visiblement malade, la bête boiteuse de manière évidente et la bête maigre que l’on ne peut récupérer. » [Rapporté par At-Tirmidhî.]
 

Le Moment propice pour égorger la Bête

Le moment propice débute après la prière de l’Eid, selon le hadith du Prophète SAW  : 
« Celui qui égorge avant la prière a sacrifié pour lui-même, et celui qui égorge après la prière a parfait son sacrifice et a accompli la Sunna des musulmans. » [ Rapporté par Al-Bukhârî et Muslim.]
Il est Sunna pour qui sait égorger, d’égorger sa bête soi-même en disant : « Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de la part d’untel » (et il se nomme lui-même ou la personne qui lui a recommandé d’offrir ce sacrifice) car le Prophète   SAW  a égorgé un bélier en disant :
« Bismillah wallâhu Akbar, ô Seigneur, ceci est de ma part et de la part de tous ceux de ma communauté qui n’ont pas sacrifié. » [ Rapporté par Abû Dâwûd et At-Tirmidhî.]
Il est recommandé à celui qui ne sait pas sacrifier de tout de même assister.
 

La Répartition - de la viande - du Sacrifice

Il est Sunna pour la personne qui sacrifie de manger une partie de la viande de la bête sacrifiée - et la première chose dont le Prophète   SAW  mangeait le jour de l’Eid était le foie du mouton - d’en distribuer aux proches de la famille et aux voisins, et d’en faire aumône d’une partie aux pauvres.
Allah   dit - traduction du sens des versets - :

{ Mangez-en et donnez-en à manger aux misérables, les pauvres... } [ Sourate 22 - Le Pèlerinage, verset  28]
Certains Pieux Prédécesseurs  aimaient à partager la viande en trois : un tiers pour eux-mêmes, un tiers en cadeau et un tiers en aumône pour les pauvres. Et on ne donne pas à la personne qui a abattu la bête de cette viande comme salaire pour son travail.
Allah   est le Plus Savant.


Dernière édition par Myriam le 24/8/2017, 16:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 22:59




Le Jeûne volontaire des neuf premiers jours de Dhul-Hijjah pour les non-pélerins

Question

Combien de jours un musulman n’effectuant pas le pèlerinage peut-il jeûner ?

Réponse de Sheikh Sayyid Sâbiq

Abû Qatâdah a rapporté que le Messager de Dieu a dit :

"Le jeûne du jour de `Arafah est une expiation pour deux années ; l’année qui le précède et l’année qui le suit. Le jeûne du jour de `Âshûrâ’ est une expiation pour l’année qui le précède." Ceci est rapporté par "le groupe", à l’exception de Al-Bukhârî et At-Tirmidhî.

Hafsah a rapporté :

"Il y a cinq choses que le Prophète n’a jamais abandonnées : jeûner le jour de `Âshûrâ, jeûner les dix [premiers jours de Dhul-Hijjah], jeûner trois jours de chaque mois et prier deux rak`ah avant la prière de l’aube." Ceci est relaté par Ahmad et An-Nasâ’î.

`Uqbah Ibn `Amr a rapporté que le Messager de Dieu a dit :

"Le jour de `Arafah, le jour du sacrifice, et les jours de Tashrîq [1] sont des fêtes pour nous - les gens de l’Islam - et ils sont des jours où l’on mange et boit." Relaté par les cinq, à l’exception d’Ibn Mâjah. At-Tirmidhî le considère sahîh.

Abû Hurayrah a affirmé que : "Le Messager de Dieu a interdit de jeûner le jour de `Arafah aux pèlerins qui s’y trouvent." Relaté par Ahmad, Abû Dâwûd, An-Nasâ’î et Ibn Mâjah. At-Tirmidhî commente : "Les savants préfèrent que le jour de `Arafah soit jeûné à moins que l’on s’y trouve [en pèlerinage]."

Umm Al-Fadl dit : "Les gens n’étaient pas sûrs si le Prophète jeûnait ou non le jour de `Arafah. Je lui ai envoyé du lait, et il le but tandis qu’il tenait un discours aux gens à `Arafah." Ceci est rapporté par Al-Bukharî et Muslim.
P.-S.
Traduit de la banque de Fatâwâ du site islamonline.net
Notes
[1] Les trois jours qui suivent le jour du Sacrifice. Ce sont les 11e, 12e et 13e jours du mois de Dhul-Hijjah.
[/font]


source: http://www.islamophile.org/spip/Le-Jeune-volontaire-des-dix.html?var_recherche=dix jours dhou al hidja
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 23:02

ssssss

Hadith sur le jeûne des 9 premiers jours de Dhoul Hijja


Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Hounayda Bint Khalid, d'après une femme parmi les épouses du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) jeûnait les neuf jours de dhoul hijja, le jour de 'achoura et trois jours chaque mois: le premier lundi du mois et deux jeudis.
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sunan n°2437 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sunan Abi Daoud)


عن هنيدة بنت خالد عن بعض أزواج النبي صلى الله عليه و سلم أنه كان يصوم تسعا من ذي الحجة ويوم عاشوراء وثلاثة أيام من كل شهر أول اثنين من الشهر وخميسين
(رواه النسائي في سننه رقم ٢٤١٧ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن النسائي)


Remarque :

L'imam Mouslim a rapporté dans son Sahih n°1176 : D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : « Je n'ai jamais vu le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) jeûner durant les dix jours ».


عن عائشة رضي الله عنها : ما رأيت رسول الله صلى الله عليه وسلم صائما في العشر قط
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١١٧٦)



Les savants ont jumelés les deux hadiths en expliquant que chacune des deux épouses du Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a informé de ce qu'elle a vu or celle qui affirme qu'elle a vu le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) jeûner apporte une science supplémentaire et son avis doit donc être prépondérant.

L'imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit sur ce sujet dans Zaad Al Ma'ad vol 2 p 66: Le hadith qui affirme doit passer avant celui qui nie s'il est authentique.

L'imam Sidiq Hassan Khan (mort en 1307) a dit dans Rawdatou Nadiya vol 1 p 556: Le fait que 'Aicha (qu'Allah l'agrée) ne l'ai pas vu et ne sache pas cela ne signifie pas qu'il ne l'a pas fait.

Le jeûne des 9 premiers jours de Dhoul Hijja

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Nous sommes aujourd'hui (Jeudi 25 Septembre 2014) le 1er Dhoul Hijja 1435.

D'après Hounayda Bint Khalid (qu'Allah l'agrée), d'après une femme parmi les épouses du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) jeûnait les neuf jours de dhoul hijja, le jour de 'achoura et trois jours chaque mois: le premier lundi du mois et deux jeudis.
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sunan n°2437 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sunan Abi Daoud)


عن بعض أزواج النبي صلى الله عليه و سلم أنه كان يصوم تسعا من ذي الحجة ويوم عاشوراء وثلاثة أيام من كل شهر أول اثنين من الشهر وخميسين
(رواه النسائي في سننه رقم ٢٤١٧ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن النسائي)



http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-Le-jeune-des-9-premiers-jours-de-Dhoul-Hijja_674.asp

http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-Le-jeune-des-9-premiers-jours-de-Dhoul-Hijja_1056.asp
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   30/8/2016, 23:04

ssssss

Hadith sur ce qui est recommandé de faire pendant les 10 jours de Dhul Hijja (jeûne)

Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

D'après Hounayda Bint Khalid (qu'Allah l'agrée), d'après une femme parmi les épouses du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui), le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) jeûnait les neuf jours de dhoul hijja, le jour de 'achoura et trois jours chaque mois: le premier lundi du mois et deux jeudis.
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sunan n°2437 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sunan Abi Daoud)


عن بعض أزواج النبي صلى الله عليه و سلم أنه كان يصوم تسعا من ذي الحجة ويوم عاشوراء وثلاثة أيام من كل شهر أول اثنين من الشهر وخميسين
(رواه النسائي في سننه رقم ٢٤١٧ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن النسائي)



Remarque :

L'imam Mouslim a rapporté dans son Sahih n°1176 : D'après 'Aicha (qu'Allah l'agrée) : « Je n'ai jamais vu le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) jeûner durant les dix jours ».


عن عائشة رضي الله عنها : ما رأيت رسول الله صلى الله عليه وسلم صائما في العشر قط
(رواه مسلم في صحيحه رقم ١١٧٦)



Les savants ont jumelés les deux hadiths en expliquant que chacune des deux épouses du Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) a informé de ce qu'elle a vu or celle qui affirme qu'elle a vu le Prophète (que la prière d'Allah et son salut soient sur lui) jeûner apporte une science supplémentaire et son avis doit donc être prépondérant.

L'imam Ibn Qayim Al Djawziya (mort en 751) a dit sur ce sujet dans Zaad Al Ma'ad vol 2 p 66: Le hadith qui affirme doit passer avant celui qui nie si il est authentique.

L'imam Sidiq Hassan Khan (mort en 1307) a dit dans Rawdatou Nadiya vol 1 p 556: Le fait que Aicha (qu'Allah l'agrée) ne l'ai pas vu et ne sache pas cela ne signifie pas qu'il ne l'a pas fait.


http://www.hadithdujour.com/hadiths/hadith-sur-Ce-qui-est-recommande-de-faire-pendant-les-10-jours-de-Dhul-Hijja-jeune_323.asp
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   31/8/2016, 14:48

ssssss

Le mérite des bonnes actions durant les 10 premiers jours du mois de Dhoul Hijja
Au nom d'Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.

Nous allons rentrer dans le mois de Dhoul Hijja 1437 le 3 ou le 4 septembre 2016.
إن شاء الله


D'après 'Abdallah Ibn 'Abbas (qu'Allah les agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Il n'y a pas de jours dans lesquels les bonnes actions sont plus aimées par Allah que ces jours ».
Ils ont dit: Ô Messager d'Allah ! Pas même le djihad dans le sentier d'Allah ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Pas même le djihad dans le sentier d'Allah, sauf un homme qui est sorti avec sa propre personne et son argent et n'est revenu avec rien de cela (*) ».
(Rapporté par Abou Daoud dans ses Sounan n°2438 et authentifié par cheikh Albani dans sa correction de Sounan Abi Daoud)

(*) C'est à dire qu'il a dépensé tout son argent dans le sentier d'Allah et a combattu jusqu'à être tué.


عن عبدالله بن عباس رضي الله عنهما قال النبي صلي الله عليه و سلم : ما من أيام العمل الصالح فيها أحب إلى الله من هذه الأيام يعني أيام العشر
قالوا : يا رسول اللهِ ولا الجهاد في سبيل الله ؟
قال النبي صلي الله عليه و سلم : ولا الجهاد في سبيل الله إلا رجل خرج بنفسه وماله فلم يرجع من ذلك بشيء
(رواه أبو داود في سننه رقم ٢٤٣٨ و صححه الشيخ الألباني في تحقيق سنن أبي داود)



D'après Jabir (qu'Allah l'agrée), le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Les meilleurs jours de la vie d'ici-bas sont les dix jours de dhoul hijja ».
Ils ont dit: Pas même leur équivalent dans le sentier d'Allah ?
Le Prophète (que la prière d'Allah et Son salut soient sur lui) a dit: « Pas même leur équivalent dans le sentier d'Allah, sauf un homme qui a couvert son visage de poussière ».
(Rapporté par Al Bazar et authentifié par cheikh Albani dans Sahih Targhib n°1150)


عن جابر رضي الله عنه قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : أفضل أيام الدنيا العشر - يعني : عشر ذي الحجة
قيل : ولا مثلهن في سبيل الله ؟
قال رسول الله صلى الله عليه وسلم : ولا مثلهن في سبيل الله إلا رجل عفر وجهه بالتراب
(رواه البزار و صححه الشيخ الألباني في صحيح الترغيب و الترهيب رقم ١١٥٠)
hadith du jour
Revenir en haut Aller en bas
oumhoudeyfa
Modératrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   22/8/2017, 22:16

258

L’Observatoire lunaire du Royaume d’Arabie Saoudite a annoncé que le mercredi 23 août 2017 sera le premier jour du mois de Dhu’l-Hijjah de 1438H. Cette date coïncidera avec le jour d’Arafat, jeudi 31 août 2017. Pour cet Observatoire, le premier jour d’Eid al-adha sera vendredi 1er septembre 2017.


Sur une autre piste d’un pays arabe (Égypte), elle précise que les calculs astronomiques menés par l’Institut national pour la recherche astronomique et géophysique indiquent que le jour d’Arafat pour l’année 1438 de l’hégire est le jeudi 31 août 2017. Ces calculs démontrent que le premier jour d’Aid al-adha sera le vendredi 1er septembre 2017.

Aux Emirats : L’Association des sciences astronomiques aux émirats arabes Unis précise que le premier jour de Dhu al-hijjah est le mercredi 23 août 2017. Donc, le jeudi 31 août 2017 sera le jour d’Arafat.

Au Maroc, l’un des principaux responsables de l’observatoire de Ribat-El Fath a indiqué que le début du mois de Dhu al-hijjah est également le 23 août 2017 et que le croissant peut être vu partout dans le Royaume du Maroc à l’œil nu le 22 août, donc la date d’Eid al-adha est attendue pour vendredi 1er septembre 2017.

Il est à noter que l’observatoire astronomique saoudien avait annoncé que le mercredi 23 août 2017 est la date prévue pour le démarrage de la saison du Hajj, cette année 1438H – 2017. Plusieurs pèlerins de l’Ouma Islamique viennent de quitter leur pays d’origine pour se rendre à La Mecque en Arabie Saoudite pour célébrer leur saison d’EL Haj de 1438 de l’hégire.

Notez bien (NB) : EL Id EL Adha est la fête la plus importante de l’islam, elle est célébrée chaque année le 10 du mois de d’où al-hijja, soit le dernier mois du calendrier musulman qui est un calendrier lunaire. Cette fête implique notamment la mise à mort d’un animal, en référence à l’épisode mythologique d’Ibrahim, dont le fils Ismaël fut remplacé par un mouton alors que son père s’apprêtait à le sacrifier pour Dieu.

http://www.tvpresse.info/2017/08/14/le-vendredi-1er-septembre-2017-est-le-1er-jour-de-la-fete-del-id-el-kebir-jeudi-31-aout-2017-est-le-jour-darafat-a-la-mecque/


Hadiths sur le jeune du jour d'Arafat :


https://www.forum-de-la-femme-musulmane.com/t36046-le-jeune-du-jour-de-arafat#355591


Faire un jeûne surérogatoire et rattraper les jeûnes manqués de ramadan en même temps :

https://www.forum-de-la-femme-musulmane.com/t19582-faire-un-jeune-surerogatoire-et-rattraper-les-jeunes-manques-de-ramadan-en-meme-temps
Revenir en haut Aller en bas
Myriam
Administratrice fondatrice



MessageSujet: Re: Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah   26/8/2017, 23:36

ssssss


Les mérites des 10 jours de Dhoul Hijja

Louange à Allah Seigneur de l’univers, prières et salutations sur le Prophète Mohammed, sur sa famille, ses compagnons et ceux qui le suivent.
Cette année, les 10 jours de dhul hijja débuteront soit  le samedi 3 septembre incha Allah. Ces jours constituent une période de grande miséricorde qu’Allah (سبحانه وتعال) nous accorde chaque année.
Le jour de ‘arafa aura lieu soit le dimanche 11 septembre insha Allah et l’Aid le lundi 12 incha’Allah.
Pour preuve des textes issus du Coran et de la sounna :
_________________________________________
Allah (سحانه وتعالى) a dit:  « Par l’Aube, et par les dix nuits. » [S.89 : V.1]
Ibn Kathîr -qu’Allah lui fasse miséricorde- a dit : « Cela fait référence aux 10 (premiers) jours de Dhoul-Hijja. ». Le fait qu’Allah (سبحانه وتعال) jure par une chose nous montre la valeur de celle-ci.
_________________________________________


Ibn ‘Abbâs – رضي الله عنه – rapporte : « Le Prophète (صلى الله عليه وسلم) a dit :  « Il n’y a pas d’œuvres meilleures que celles faites en ces 10 jours. ». Les Compagnons dirent : « Même pas le combat dans le sentier d’Allah ? » Il (صلى الله عليه وسلم) dit : « Même pas le combat dans le sentier d’Allah, sauf un homme qui sortirait risquant sa vie et ses biens et qui ne reviendrait avec rien (c’est à dire qu’il y perdrait sa vie et sa fortune).»  {Rapporté par Al-Boukhari}
 _________________________________________
Abou Qatada  – رضي الله عنه – a dit : « On interrogea le Messager d’Allah (صلى الله عليه وسلم) sur le jeûne du jour de ‘Arafa. Il dit : « Il fait absoudre les péchés de l’an passé et de l’année en cours».  {Rapporté par Mouslim}
_________________________________________
 

Particularités qui montrent l’importance de ces 10 jours :


  • Allah (سحانه وتعالى) a juré par ces jours et ce pour nous montrer leur valeur.
  • Ce sont les jours les plus importants pour Allah (سحانه وتعالى) et ceux où les œuvres sont les plus aimés de Lui.
  • C’est durant ces jours qu’on retrouve : le jour de ‘Arafa, le jour du sacrifice, le jour de l’Aïd, l’accomplissement du pèlerinage.
  • C’est seulement durant ces jours que les 5 piliers de l’Islam sont réunis.
  • Pendant ces 10 jours, il y a le jour de Arafa qui est le 9ème jour du mois de Dhoul Hijja et c’est le jour lors duquel Allah rendit la religion complète.

Quelques recommandations pour en profiter pleinement :


  • Jeûner les 9 jours, se repentir de nos péchés, multiplier les bonnes actions en faisant le bien autour de nous, nous comporter convenablement avec nos parents ainsi que nos famille mais aussi avec les voisins en leur rendant visite.
  • Se rendre auprès des malades, aider les faibles et ceux/celles qui sont dans le besoin.
  • Ordonner le bien et interdire le mal avec sagesse et selon nos possibilités.
  • Multiplier les prières ainsi que les aumônes
  • Lire beaucoup de Coran et faire énormément de dhikr (évocation d’Allah).
  • Penser à réconcilier les musulmans, répandre et rendre le Salam, dire de bonnes paroles, sourire aux gens.
  • Parrainer un orphelin (30 à 50 €)
  • Invoquer abondamment notre Seigneur (faire des dou’as)
  • Surtout ne pas oublier de jeûner le jour de ‘Arafa.

Si nous sommes incapables de faire du bien, efforçons-nous au moins de ne pas accomplir le mal: Évitons la médisance, le mensonge, les insultes, etc. Ainsi nous retiendrons nos langues des péchés et cela nous sera – avec l’aide d’Allah – profitable pour la suite.
 
Pour en savoir plus sur ces 10 jours de Dhoul Hijja, nous vous proposons d’écouter la conférence de Nader Abou Anas à ce sujet.
 
Vous aussi, participez à la da’wah ! Transférez à vos proches ce sujet ! Un petit copier-coller dans un mail ou un SMS peut – avec l’aide d’Allah – peser lourd le jour du jugement.


 ———————————————–


D’après Abou Hourayra (رضي الله عنه), le Messager de Dieu (صلى الله عليه وسلم) a dit :
« Celui qui appelle à une bonne voie se voit attribuer l’égal du salaire de celui qui la fait. » 
{Rapporté par Mouslim}


 ———————————————–
Qu’Allah accepte nos œuvres et nous fasse mourir musulmans. Amine.


Revenir en haut Aller en bas
 
Important ! Mercredi 23 Aou 2017 débutent les jours de jeûne surérogatoires les plus importants de l'année inchaâ Allah
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum de la femme musulmane  ::  :: Autres annonces, renseignements, évenements, ventes, dons ... :: 
Dates importantes à rappeler - Événements ...
-
Sauter vers: